Lundi, 23 Octobre 2017

Lettre ouverte des jeunes des nouvelles forces démocratiques(NFD).

Monsieur le premier ministre chef du gouvernement.

Monsieur le Premier Ministre, par ma voix, le Comité National de la Jeunesse du parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) vous exprime ses vives préoccupations quant au manque de détermination du gouvernement et de la justice guinéenne à faire la lumière sur les récents crimes commis contre les militants de l’opposition et des citoyens, par les agents des forces de l’ordre.

Il est très inquiétant de constater que depuis 2010 aucune suite n’a été donnée aux nombreuses plaintes des parents de victimes d’assassinats, des victimes de viols, de tortures ou actes de barbarie, de violence, de destruction de biens, des opérateurs économiques etc…

Aucun procureur, juge n’a été désigné ou ne s’est autosaisi pour élucider ces délits et crimes. Aucune action efficace n’a été menée et ce en violation flagrante de nos textes de loi et des chartes et conventions signées et ratifiées par notre pays, notamment la charte africaine des droits de l’homme et la convention internationale sur les droits de l’homme qui préconisent des enquêtes et des poursuites contre les présumés auteurs de crimes.

Cette attitude de déni de justice est particulièrement dommageable pour notre pays, pour la cohésion sociale, la paix et la stabilité. Car, s’il est vrai que la quasi-totalité des victimes sont issues de l’opposition républicaine, cela ne fait pas d’elles des citoyens de seconde zone.

Il est réellement souhaitable de voir l’ouverture sans délai des enquêtes et l’opérationnalisation des commissions d’enquête sur ces crimes, maintes fois annoncées mais jamais réalisées pour que justice soit rendue et pour que plus jamais ça en Guinée.

Monsieur le Premier Ministre, ne vous limitez pas aux déclarations de vœu pieux, mais vous devez instruire, suivre et rendre compte au peuple de l’évolution des ces dossiers si importants pour la quiétude et la paix dans notre pays.

Notre patiente n’a que trop duré Monsieur le Premier Ministre.

NFD vous demande de lutter efficacement contre l’impunité qui est la cause première des crimes en Guinée, en déroulant entre autres les mesures suivantes :

1- Faire ouvrir les enquêtes sur les différents crimes commis afin que tous les coupables et leurs complices soient jugés et punis conformément à la loi .

2- Soutenir les familles des victimes comme il se doit .

3- Faire la lumière sur les accusations portées contre les juridictions de Dixinn et de Mafanco sur leurs éventuels refus d’enregistrer les plaintes formulées par les familles des victimes et prendre le cas échéant des sanctions appropriées .

4- Respecter et faire respecter la loi pour mettre fin à l’impunité .

5- Donner l’exemple vous même de respect strict de la loi.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos sentiments d’espoir d’une Guinée juste, démocratique et respectueuse des droits humains.

Le Secrétaire National de la Jeunesse de NFD.

Ousmane Molota CAMARA

La cellule de communication.

SOUTENEZ N.F.D

MATCH GALA DE UDM

VIDEOS

GALLERIE PHOTOS

U.EUROPENNE

MATCH GALA DOUMBA

Interview de E.Soropogui

Interviw du ministre

RECHERHE

Grand Débat Africa No1

QUI EST ENLIGNE

Nous avons 15 invités en ligne