Mardi, 22 Mai 2018

Après l'interdiction du meeting : " Nous sommes inquiets" dixit le n°2 des NFD

Le meeting " géant" qu'a voulu organiser l'opposition - collectif et ADP- au pouvoir de Conakry a été empêché ce samedi matin par un important dispositif militaire qui a ceinturé l'enceinte du stade de Bonfi. Pourtant, les leaders de l'opposition ne veulent pas se limiter à l'opération de ce week end.  " Notre objectif ce samedi était d'informer et sensibiliser nos militants, dans une enceinte complètement fermée. Quand nous avions été informés que le stade était bouclé, nous sommes venus voir et conférer avec nos militants qui n'étaient pas loin. Nous sommes inquiets de la voie que notre démocratie est entrain de prendre" indique Etienne Soropogui, vice-président du parti NFD.

 

Cette interdiction de manifester, ce samedi, en croire cet opposant, a un acquis à mettre au compte du Pr Alpha Condé.

" Nous remercions et félicitons le Pr Alpha Condé car grâce à cette interdiction, nous - une dizaine de leaders de l'opposition- avons pu faire le tour de Conakry. Partout, de Bambéto, Matam, Gbessia, Matoto, nous avions pu conférer avec ces militants qui nous attendaient", affirme le vice-président des NFD.

Après Bonfi où ils ont constaté de visu la fermeture du stade, le cortège des opposants s'est ébranlé vers le siège de l'UFDG à Commandayah où un meeting aura lieu et par la suite chez Lansana Kouyaté à Matoto puis chez Sydia Touré.

En croire notre interlocuteur, par ces types d'action,l'opposition va continuer à " mettre la pression" sur le régime d'Alpha Condé. " ça ne fait que commencer aujourd'hui. Il y aura des actions un peu plus lourdes pour lutter contre une démarche unilatérale de ce gouvernement dans l'organisation des prochaines législatives".

Source tamtamguinee.

SOUTENEZ N.F.D

MATCH GALA DE UDM

VIDEOS

GALLERIE PHOTOS

U.EUROPENNE

MATCH GALA DOUMBA

Interview de E.Soropogui

Interviw du ministre

RECHERHE

Grand Débat Africa No1

QUI EST ENLIGNE

Nous avons 16 invités en ligne