Mercredi, 17 Janvier 2018

Politique : Mouctar Diallo des NFD fustige le prix africain pour la recherche de la démocratie décerné au président Alpha Condé

Le mardi dernier, le comité exécutif du parlement africain a décerné le "prix africain pour la recherche de la démocratie" au chef de l'Etat,

le professeur Alpha Condé pour le travail accompli durant les 15 mois d’exercice que les donateurs jugent ’’positif’’, a rapporté la télévision nationale.Ce comité cite entre autres, les réformes engagées au sein de l’armée, le retour de la Guinée auprès des institutions de Bretton Woods et de l'Union Européenne, ainsi que le processus de dialogue politique engagé avec l'opposition.

Ce prix décerné au Professeur Alpha Condé n’est pas passé sous silence à la conférence de presse animée ce mercredi 21 mars par les leaders de l’opposition réunis au sein du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP).

Si Lansana Kouyaté président du parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) n’a pas voulu être trop critique, par contre Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces démocratiques (NFD) l’a été.

Pour Mouctar Diallo, ce prix est une moquerie de la part du Professeur Alpha Condé. « On dit ‘’recherche’’, on n’a pas dit ‘’démocrate’’ », a-t-il précisé.

Avant de fustiger : « A 75 ans et après 40 ans de lutte pour la démocratie comme il le revendique. Après tout ce parcourt, on lui décerne un prix de recherche, ce n’est pas le prix de démocrate, je pense que cela est une insulte. J’aimerai bien qu’on lui décerne le prix de démocrate. En ce moment là, je pense qu’on l’aurait applaudi. Mais si jusqu’à présent, il recherche encore la démocratie, je crois qu’il y a un problème ».

Plutôt, poursuit Mouctar Diallo, il (ndlr le Pr. Alpha Condé) mériterait le prix du meilleur communiste au monde. « Le président Alpha Condé va damer le pion sur les dirigeants Nord-Coréens », a-t-il souligné.

Justifiant sa thèse, le président des NFD, citera quelques mesures prises par l’Etat notamment en ce qui concerne l’interdiction pour les citoyens de la région forestière de vendre les produits alimentaires comme le riz dans les autres préfectures du pays, ainsi que des propriétaires terriers de la commune de Kaloum de revendre leur terrain sans l’avis de l’Etat.

Selon lui, toutes ces mesures prouvent à suffisance que la Guinée est dirigée par un « Communiste ». « Je crois qu’il mérite le prix de meilleur Communiste au lieu de démocrate, même s’il en recherche encore », a-t-il conclu.

source guineenews

SOUTENEZ N.F.D

MATCH GALA DE UDM

VIDEOS

GALLERIE PHOTOS

U.EUROPENNE

MATCH GALA DOUMBA

Interview de E.Soropogui

Interviw du ministre

RECHERHE

Grand Débat Africa No1

QUI EST ENLIGNE

Nous avons 47 invités en ligne