Dimanche, 22 Juillet 2018

Conakry:L 'ADP et le collectif exigent la résiliation pure et simple du contrat avec Way-Mark

DECLARATION CONJOINTE DE L’ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE ET LE PROGRES (ADP) ET DU COLLECTIF DES PARTIS POLITIQUES POUR LA FINALISATION DE LA TRANSITION L’ADP et le Collectif ont reçu de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) le rapport de la mission de vérification du système de collecte et de traitement de la liste électorale de l’opérateur technique WayMark.

L’ADP et le Collectif se félicitent que les experts de l’OIF, au terme de cet audit, ont mis en évidence des insuffisances graves et des dysfonctionnements majeurs qui corroborent les réserves importantes émises en Avril dernier par la mission d’audit du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Tous ces constats d’experts indépendants mandatés par des institutions internationales mettent en cause la capacité des systèmes et procédures de la société WayMark et de son partenaire local Sabary Technologie à établir une liste électorale fiable, inclusive, exhaustive et sécurisée répondant aux normes et standards internationalement admis en matière de révision de fichier.

Se fondant sur ces constats et tenant compte de leurs propres observations, l’ADP et le Collectif exigent la résiliation pure et simple du contrat conclu avec Waymark et demandent instamment le lancement d’un appel d’offres international ou l’ouverture d’une consultation restreinte pour le choix, dans les meilleurs délais, d’un nouvel opérateur sur la base de critères de compétence, d’expérience et de neutralité.

L’ADP et le Collectif rappellent qu’ils ont toujours contesté la régularité du contrat WayMark qui fut conclu sans aucun respect des règles de transparence et en violation totale des procédures légales en matière de passation de marchés publics. Ils ont souvent dénoncé l’opacité entourant ce contrat par ailleurs introuvable et maintes fois vainement réclamé par le PNUD, l’OIF et toute la classe politique guinéenne.

En tout état de cause, l’ADP et le Collectif rappellent que le dénouement de la crise politique actuelle passe nécessairement par la résolution des problèmes institutionnels relatifs à la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

L’ADP et le Collectif considèrent, en effet, qu’aucune décision définitive relative à la révision du fichier électoral n’est envisageable avant le rétablissement, au sein de la CENI, de la parité entre la majorité présidentielle et l’opposition et le règlement de la question de la présidence de cet organe par le choix d’une personnalité consensuelle.

L’ADP et le Collectif demandent au Peuple de Guinée de demeurer mobilisé pour défendre ses acquis démocratiques et pour faire de notre pays un véritable état de droit.

Conakry, le 26 juillet 2012


L’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) et Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition.

SOUTENEZ N.F.D

MATCH GALA DE UDM

VIDEOS

GALLERIE PHOTOS

U.EUROPENNE

MATCH GALA DOUMBA

Interview de E.Soropogui

Interviw du ministre

RECHERHE

Grand Débat Africa No1

QUI EST ENLIGNE

Nous avons 24 invités en ligne