Mercredi, 17 Janvier 2018

Prague/Mouctar Diallo félicite les ministres, conseillers nationaux et commissaires démissionnaires

J’adresse mes vives félicitations aux Ministres, Conseillers nationaux et Commissaires qui ont fait preuve de maturité, de sens de responsabilité  et de patriotisme  en démissionnant du Gouvernement, du Conseil National de la Transition (CNT) et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) conformément à la décision du Collectif, de l’ADP et de l’AFAG du 27 Août dernier.

Par cet acte symbolique, ils ont eu la grandeur d’esprit et la hauteur de vue de choisir l’histoire, l’honneur et la Guinée  à la place de leurs personnes et de de leurs intérêts primaires.Si le Président de la Transition Guinéenne Monsieur Alpha Condé qui se présente comme un apprenti Président, voit ou entend, cette démission collective est un signal fort pour lui. S’il a de l’intelligence et de la mémoire, ce message  est un rappel et une interpellation pour qu’il tire des leçons, de la très récente histoire de l’Afrique. S’il veut rentrer dans l’histoire par la grande porte et sauver la Guinée, s’il est patriote, il a tout intérêt, pendant qu’il est encore tant, de se ressaisir, de revenir sur terre et de changer d’attitude.

Si le Président de la Transition Guinéenne, Monsieur Alpha Condé ne veut pas couronner sa  longue vie de lutte comme Laurent Bagbo, Robert Guéi, Charles Taylor, Mommar Kaddafi … il doit comprendre pendant qu’il est encore tant, qu’il ne peut pas continuer à gouverner les Guinéens d’aujourd’hui dans la dictature, le désordre et  la confusion. Il doit changer sa gouvernance fondée sur la division,  la haine, le mépris, l’arrogance, l’illégalité, la violence, l’exclusion, la démagogie, le mensonge, l’intimidation, le pourrissement, la « dribblure », le forcing, la gabegie, le détournement des deniers publics…

Le Président de la Transition Guinéenne, Monsieur Alpha Condé doit ouvrir ses yeux et oreilles pour voir et entendre, au-delà de son Palais et de certains opportunistes et affairistes qui rodent autour de lui, la misère des chômeurs, des jeunes et des femmes, la détresse et la peur des victimes de l’injustice, de la violence politique et de l’insécurité, la souffrance de nos malades sans médicaments ni véritables hôpitaux, la sous alimentation et la malnutrition des milliers de Guinéens dont les enfants, les difficultés des paysans sans soutiens, l’amertume des Guinéens vivant à l’étranger qui veulent rentrer en Guinée sans le pouvoir, les difficultés des travailleurs sans pouvoir d’achat face à l’aggravation de la cherté de vie, le désir d’unité et de fraternité des Guinéens…, le désespoir et la déception des Guinéens et amis de la Guinée qui rêvaient d’une meilleure Guinée à l’arrivée au pouvoir du professeur et opposant historique aux « mains propres ». Ainsi, son esprit pourra analyser et son cœur agira avec la passion de servir le peuple martyr de Guinée qui mérite maintenant le bonheur et la Guinée lui sera reconnaissante à jamais. Sinon, Monsieur le Président de la Transition Guinéenne, nous aura fait encore perdre du temps et l’Histoire le condamnera …

La lutte continue et la Guinée sera unie, démocratique et prospère avec ou sans le Président de la Transition, monsieur Alpha Condé.

Prague, le 1er Septembre 2012

Mouctar Diallo, Président de NFD

SOUTENEZ N.F.D

MATCH GALA DE UDM

VIDEOS

GALLERIE PHOTOS

U.EUROPENNE

MATCH GALA DOUMBA

Interview de E.Soropogui

Interviw du ministre

RECHERHE

Grand Débat Africa No1

QUI EST ENLIGNE

Nous avons 44 invités en ligne